+33 (0)3 22 27 76 08

Du safran en Baie de Somme !

En octobre, rendez-vous à la ferme de Romiotte à Ponthoile chez la famille Poupart qui vous fera décourvrir l'or rouge : le safran.

Cette épice, la plus chère du monde (environ 35 000 euros le kilo, soit aussi chez que l'or, et plus cher que la truffe et le caviar !) est également cultivée au coeur de notre belle baie de Somme ! En effet, les terrains sableux de la côte sont idéaux pour la culture de cette plante ; et le sol de la ferme de Romiotte a la chance d'être composé à 80% de sable.

Les origines du safran sont très lointaines, et remontent à l'antiquité. Il a été introduit en Europe, en Grèce, par le monde arabe. D'ailleurs, le mot safran vient de "safar", qui signifie jaune en arabe. Ses utilisations ont été multiples au cours de l'histoire, de par les multiples propriétés de l'épice. On lui attribue nottament des vertus aphrodisiaques, digestives, anti-inflammatoires et somnifères. Au delà de son utilisation médicinale, elle servait également de colorant naturel. Les saris des moines hindous étaient nottament tintés avec, les bandelettes des momies en étaient recouvertes pour leurs propriétés antiseptiques. Mais ce colorant sert également en calligraphie, les moines du Moyen Age faisaient leure enluminures avec un mélange d'or et de safran.

Le safran est issu d'une fleur violette, de la famille des crocus. Sa culture, ainsi que sa récolte nécessitent une attention de chaque instant. En effet, il ne faut pas rater la période de floraison, ces fleurs fanant en 24 heures ! Tout au long de l'année, il faut entretenir les terrains, désherber, se méfier des prédateurs et des maladies. Et au moment de la récolte, en octobre, il ne faut pas chômer ! Il s'agit d'étapes extrêment minutieuses, toutes effectuées à la main au sein de la ferme familiale. Tout d'abord il y a la cueillette des fleurs et le prélèvement du précieux safran, puis le séchage et la mise en pot. Toutes ces étapes devant être réalisées sur une seule et même journée pour garantir une qualité optimale de l'épice.

C'est en 2009, en voyant une émission à la télévision qu'Anne Poupart a le coup de foudre pour cette fleur. Dans la foulée, elle et son mari décident de s'inscrire à un stage pour apprendre à cultiver le crocus. Depuis, leur plantation ne cesse de s'agrandir, et ils organisent même des visites guidées de leur safranière. Les prochaines ont lieu le 30 septembre et les 14, 21 et 28 octobre à 10h00, sur réservation uniquement.

A  la safranière d'Anne, vous trouverez également une boutique pour découvrir le safran autour de divers produits. Du sirop de safran, des sablés au safran, du miel à l'accacia et au safran, et bien sûr vous y trouverez aussi du safran en petit conditionnement.